Les Envahisseurs sont là !

— L’invasion a commencé ! Ils sont là, ils nous suivent, nous observent, attendent le moment idéal pour frapper ! C’est la fin de l’Humanité si on ne réagit pas tout de suite, je vous le dis !
— Hé, on se calme, tu parles de qui ou quoi, là ?
— Ils sont là, je vous dis ! Dans les villes, les villages, les réseaux sociaux !

— Tu sais que quand tu te mets à parler comme ça, tu passes juste pour un bon gros taré, non ? Enfin, bref, je vais sûrement le regretter, mais vas-y, je t’écoute. Il se passe quoi exactement ?
— Les autres mondes nous attaquent ! Ils veulent qu’ils n’en restent qu’un, et le nôtre semble déjà éliminé dans cette petite compétition !
— Les autres mondes ? Quels autres mondes ?
— Les dimensions parallèles, celles auxquels seuls les auteurs ont accès, celles qui racontent des histoires alternatives aux nôtres…
— Ah ouais, genre on a pris d’autres décisions, voire on n’a même pas existé, c’est ça ?

— C’est ça. Et donc, il en existe une où l’Humanité a atteint un stade de sagesse et de paix comme on en rêve ici. Devant les piètres résultats de la nôtre, il a été décidé de créer une union entre les mondes pour nous placer sous le contrôle de personnes plus douées pour nous faire évoluer !
— En clair, nos clones issus d’une ou plusieurs dimensions parallèles s’apprêtent à nous attaquer ?
— Mais pire ! L’invasion a commencé, je vous dis, ils sont partout ! Ils nous suivent même à la trace, ils font les mêmes gestes que nous, ils nous étudient, mais la nuit, ils disparaissent et se réunissent pour comploter !
— Mais attends, comment ils peuvent faire ça sans que personne les remarque ?

— Ils ont un système de camouflage perfectionné, personne ne les remarque, on a même fini par penser que leur présence était naturelle, alors qu’elle ne l’est pas… Ah, bon sang, nous sommes fichus !
— Mais on devrait parfois les repérer, quand même, surtout dans les zones les plus fréquentées, on devrait avoir quelques accidents.
— Non, non, non, ils vivent encore sur un tout autre plan de notre dimension. C’est malin. Ils peuvent ainsi observer et écouter sans jamais être dérangés.

— Ouais…. T’as définitivement fondu un fusible, mon gars. Allez, je me casse, moi.
— Attention derrière, il est là et attend de frapper ! Au sol, sombre comme ses desseins…
— Ah oui, d’accord, tu penses donc que nos ombres sont des agents d’un autre monde chargés de nous dresser… Je le redis : t’as pété un câble !
— Vous verrez. Vous verrez tous que j’ai raison. Un jour, ils disparaîtront totalement et ne réapparaîtront que pour frapper…

Le lendemain, tout le monde semblait avoir étrangement perdu son ombre.

Anthony


Annonces Google

Une réponse à “Les Envahisseurs sont là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *