Comment développer rapidement un bon jeu vidéo

Bureaux de Dreamer Games, Santa Monica, Californie. 2 février 2017, 10H33
— Bien, messieurs, il faut savoir regarder la réalité en face : notre dernier exercice fiscal est un désastre ! Pas de quoi mettre l’entreprise dans le rouge, mais on a le droit de commencer à paniquer un peu. Alors, si on ne veut pas que Dreamer Games mette la clé sous la porte d’ici quelques années, il va falloir commencer à imaginer des concepts marketing qui marchent !
— Et pourquoi pas des concepts de jeux, plutôt ? Je crois que ça aiderait.
Le regard noir du directeur se fixa sur son employé après ces mots.
— Oui, enfin, moi, ce que j’en dis, après tout…
— Bon, l’heure est grave ! On va faire comme les autres Japonais, là, de chez Carré, ou je sais plus comment… On va copier la concurrence pour se sauver ! Trouvez-moi ce qui marche et faites du marketing à mort ! Et je veux ça pour hier !

Bureaux de Dreamer Gamer, studio de développement interne, 10H54
— Pfff, il est marrant, le boss, mais si il croit que c’est facile d’arriver avec une nouvelle idée…
— Bah, on peut aller voir les voisins. Tu sais, Actif je sais plus quoi, on est dans la même ville. Qu’est-ce qui marche, chez eux ?
— Le FPS bourrin ras du front sans scénario avec une communauté multi au QI digne d’un banc d’huîtres avariées, je crois…
— Bah voilà, on n’a qu’à faire ça, ça doit pas être bien difficile. On va laisser le marketing s’occuper du reste côté titre et pub, et c’est dans la poche. Allez, au boulot, c’est l’heure pour la grande Amérique d’aller sauver le monde ! Si avec ça, on n’a pas le public ET le Président dans la poche…

Bureaux du marketing de Dreamer Games, 13H42
— Ok, on a mis nos développeurs sur une nouvelle licence, il est temps de s’occuper du reste. Donc, comment on va l’appeler et la vendre ?
— On peut reprendre les codes publicitaires du concurrent direct, ça devrait marcher. Et miser sur la masse de DLC dès la sortie, ils aiment, ça.
— Ok, on a le genre, je vois la campagne pub qu’on peut faire… Mais comment on va l’appeler ?
— Je sais pas, il nous faut un truc original et puissant, tu vois… Hum… Je sais ! Medal of Duty : The Call of Honor ! Original et jamais vu, personne va nous tomber dessus ! Au pire, on dira que tout le monde copie tout le monde, hein, c’est la base du milieu et du genre : tout se ressemble à se cloner à chaque épisode.

Bureaux de Dreamer Games, 2 février 2018, bilan de l’année 2017, 9H21
— Messieurs, c’est un triomphe ! Notre nouveau jeu a enterré la concurrence et a remporté le titre de jeu le plus vendu de l’année ! Alors, maintenant, je veux des suites et des spin off jusqu’à plus soif, autant y aller à fond ! Remercions tous Saint Bobby pour ses sublimes idées qui ont révolutionné notre domaine et notre passion.

 

Anthony


Annonces Google

2 réponses à “Comment développer rapidement un bon jeu vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *