Test : Etes-vous un Bon Elément ? – VoxPlume

« Bonjour monsieur, installez-vous, je vous prie. »
Morgan prit alors place, la mine angoissée. Face à lui, un homme et une femme, tous deux arborant de sombres lunettes empêchant tout contact extérieur. Il eut tout juste le temps de s’asseoir que la jeune femme lui présentait déjà la situation :
« Conformément à l’article 142 de la Nouvelle Constitution internationale, nous allons procéder à un entretien visant à déterminer le niveau de votre passé. Suite à cela, vous serez invité à entrer dans la salle suivante où …

– Ne l’effraie pas s’il te plaît. Inutile de précipiter les choses, occupons-nous de notre affaire et laissons les choses aller comme elles le doivent. »
L’enfant restait muet devant cette déclaration qui n’avait pas l’air de le rassurer.

« Bien, comment juges-tu tes notes ? reprit le grand brun.
– Euh, je suppose qu’elles sont… pas trop mal…
– Hum hum… Et quel a été ton premier contact avec le sexe opposé ?
– Euh… Je ne suis pas sûr de comprendre la question, désolé.
– Très bien. Tu as déjà joué avec ton petit soldat ? »

Son associée, qui jusque-là semblait noter, avec une précision extrême, tous les mots qui étaient prononcés s’exprima alors à son tour :
« Et si tu lui posais simplement les bonnes questions ? Ne faites pas attention à ces futilités Morgan, je vais m’occuper de votre entretien. »
Suite à ces paroles, elle confia son bloc-notes à son partenaire, et prit la conversation en main. Les questions qui suivirent semblaient moins intimes pour le collégien, mais il ne pouvait s’empêcher de ressentir une légère inquiétude en répondant à chacune d’elles. Au bout d’une longue heure d’interrogatoire, le garçon fut invité à emprunter une nouvelle porte, tandis que ses deux interlocuteurs commençaient leur délibération.

« Qu’en penses-tu, Fred ?
– C’est difficile à dire… je pense qu’il a du potentiel, on pourrait l’envoyer dans une école spécialisée en métallurgie pour qu’il puisse s’y épanouir, vu que c’est ce qu’il a l’air d’aimer. D’ici quelques années, il pourrait peut-être nous surprendre.
– C’est possible… Mais on n’a pas la place pour les « peut-être » de nos jours, et sincèrement, je doute de ses capacités à produire quoi que ce soit d’innovant pour la société. Je suis désolée pour lui, mais son dossier sera rejeté dans les prochaines étapes de l’examen, de toutes façons. Autant stopper son périple dès maintenant. » La jeune femme conclut sa tirade en tamponnant le dossier qu’elle tenait d’un lourd « EXCLU ».
Fred soupira et chuchota :
« Espérons au moins qu’il aura droit à l’exécution qu’il souhaite… »

Nouillechan


Annonces Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *